Maisons mitoyennes

Le projet propose la construction de cinq logements en rangée. Les unités sont similaires dans leur typologie, avec une exception pour le logement en bout de parcelle, qui bénéficie d’un petit studio semi-indépendant.

Différentes opérations sont effectuées afin d’atteindre la densité recherchée sans péjorer la qualité de chaque unité:

La découpe de la façade sud construit une partie de terrasse plus intime pour chaque logement. A l’étage, un balcon est partagé par les deux chambres.

Une double hauteur baigne le centre de la maison de lumière et pallie ainsi à la profondeur. Cette disposition, ainsi que les demi-niveaux, créent des connexions visuelles intérieures riches et intéressantes.

Ces logements répondent aux exigences de rationalité économique, tout en offrant à leurs habitants des qualités spatiales uniques.

2011 | GE
Maître d'ouvrage : Privé