Immeuble de logements

Principalement composée de maisons villageoises et de domaines, la commune de Céligny n’a que peu d’immeubles, à tel point que cette particularité confère à ses deux ensembles existants le nom tout trouvé de « les immeubles » et « les nouveaux immeubles ».

Le projet « rez(s) » tente de répondre à l’exigence de densification en tenant compte des caractéristiques uniques de cette enclave genevoise.

La première décision est de placer les parkings sous les logements proposés, afin de libérer l’espace central et permettre d’y déployer de la végétation. Le terrain est ensuite modelé, réutilisant les terres d’excavation, afin de créer des prairies en pente qui, conjugué à la pente naturelle du terrain, permettent d’accéder à tous les logements directement depuis l’extérieur.

Cette disposition permet d’offrir à cet ensemble un caractère unique, qui, par des rapports plus subtils entre espaces publics et espaces privés, éloigne le caractère d’ « immeuble » pour s’approcher des qualités dont bénéficient la plupart des Célignotes : un espace extérieur à niveau, un accès directement depuis l’extérieur.